Signature du protocole Territoires d'Industrie | Terres de Montaigu

Signature du protocole Territoires d’Industrie

Image : signature Territoires d'Industrie - Terres de Montaigu
Ce mardi 22 décembre 2020, Terres de Montaigu, représenté par le binôme Antoine Chéreau – Président de Terres de Montaigu et Bénédicte Mercier – co-présidente de l’entreprise Sodebo, a signé son protocole d’accord Territoires d’Industrie en présence de Benoît Brocart – Préfet de la Vendée, Christelle Morançais – Présidente de la Région Pays de la Loire et Chantal Nonnotte – Directrice régionale adjointe de la Banque des Territoires en Pays de la Loire.

Un projet collaboratif avec les entreprises du territoire qui représente une véritable opportunité de lever les freins au développement de l’industrie sur notre territoire.

La démarche Territoires d’Industrie

Lancé par le Premier ministre à l’occasion du Conseil national de l’industrie, le 22 novembre 2018, le programme national “Territoires d’Industrie” incarne la stratégie de reconquête industrielle par les territoires.

Au total, 148 Territoires d’Industrie sont référencés en France dont 15 en Pays de la Loire.

Terres de Montaigu, Communauté de Communes Montaigu-Rocheservière a été référencé Territoires d’Industrie par le Bureau Industrie du Futur du 2 avril 2019.

L’initiative “Territoires d’Industrie” s’inscrit dans le cadre d’une stratégie de reconquête industrielle et de développement des territoires.

Une enveloppe de 1.3 milliard d’euros de l’État est allouée à ce dispositif ambitieux, complétée par la mobilisation des opérateurs tels que la Banque des Territoires, BPI France ou encore l’Ademe, et par les dispositifs des Régions.

Cette nouvelle approche repose sur plusieurs principes :

  • un principe de ciblage visant plus spécifiquement à soutenir les entreprises sur chacun des territoires à forts enjeux industriels identifiés dans le cadre de cette initiative,
  • un principe de gestion décentralisée, qui s’inscrit dans le cadre des compétences économiques des régions et des intercommunalités. Les projets devront d’abord être proposés, construits et animés par les acteurs locaux : industriels, maires, présidents d’intercommunalités au service d’une approche “du bas vers le haut”.

La démarche se concrétise par la formation d’un projet Territoires d’Industrie, centré sur 4 enjeux majeurs :

  • Renforcer l’attractivité des territoires et des métiers de l’industrie,
  • Favoriser les recrutements,
  • Encourager l’innovation dans les PME industrielles,
  • Accélérer la simplification des administratives législatives et réglementaires des entreprises innovantes.

Terres de Montaigu, territoire d’industrie

Un secteur d’activité historiquement fort et dont la dynamique se poursuit encore à ce jour.

  • 20 000 emplois dont 17 822 emplois salariés privés
  • +650 emplois dans l’industrie entre 2015 et 2018
  • 39% des emplois salariés portés par l’industrie

Une croissance du secteur qui se poursuit grâce à des performances locales bien réelles.

  • 3ème intercommunalité de Vendée en gain d’emploi

Un territoire pouvant être vu comme fortement spécialisé…

  • 50% des emplois industriels dans la fabrication de denrées alimentaires

…pour autant un secteur qui tire sa capacité de résilience par sa diversité.

  • 50% des emplois industriels répartis dans les filières industrielles du travail du bois, de la fabrication de machines et outils, de la métallurgie.
  • Et la présence de pépites d’innovation dans la robotique, la santé et l’électronique.

Une territoire industriel reconnu pour son capital social fort et agile dont l’engagement et la valeur du travail ressortent des témoignages de chefs d’entreprise.

Fort de ces atouts, le territoire doit pour autant relever plusieurs défis pour maintenir sa position et son poids dans le tissu industriel régional, comme le recrutement, l’innovation, la transmission des savoir-faire, une économie plus respectueuse de l’environnement et le tout porté par une identité territoriale plus marquée.

Le projet du Territoires d’Industrie Terres de Montaigu est élaboré en concertation avec les élus et les acteurs industriels locaux de plus de 50 salariés. Cela représente un panel de 70 entreprises. Ce dispositif offre une véritable opportunité d’identifier au plus près du terrain les besoins et les projets à développer et à accompagner, sur le territoire.

L’action est pilotée par le binôme composé de Madame Bénédicte Mercier, co-présidente de l’entreprise SODEBO et représentante des industriels au sein de la démarche et Antoine Chéreau, Président de Terres de Montaigu, Communauté de Communes Montaigu-Rocheservière.

Trois temps de co-construction ont été programmés avec les entreprises de Terres de Montaigu. Ces échanges ont permis d’élaborer un plan d’actions répondant aux enjeux de la démarche Territoires d’Industrie.

Image : co-construction Territoires d'Industrie Terres de MontaiguImage : concertation pour le projet Territoires d'Industrie Terres de Montaigu

Le plan d’actions Territoire d’Industrie apporter des réponses concrètes aux enjeux propres au territoire et dans la poursuite des politiques publiques déjà engagées localement :

  • Pour préparer l’industrie de demain : développer les compétences, sensibiliser aux métiers renouvelés pour l’orientation des jeunes et moderniser l’outil de production
  • Pour réduire les freins périphériques à l’emploi : diversifier l’offre de logement, adapter les modes de gardes d’enfant, développer de nouvelles formes de mobilité ou encore de faciliter les rencontres entre entreprises et habitants (jeunes et actifs)
  • Pour concilier l’environnement avec l’économie : diminuer les déplacements, optimiser le foncier, réduire l’empreinte énergétique des entreprises, favoriser les mutualisations de bonnes pratiques.
  • Pour rendre plus attractif le territoire : faire des habitants des ambassadeurs en leur rendant plus visibles les entreprises, augmenter le sentiment d’appartenance et d’ancrage local, renverser l’image des métiers industriels et favoriser les liens entre les entreprises.

9 fiches actions composent ce plan d’actions, construites par et pour les entreprises :

  • Ouvrir un lieu innovant en direction des jeunes pour se loger, s’orienter, apprendre, collaborer et innover ;
  • Faire découvrir aux jeunes les entreprises de Terres de Montaigu ;
  • Créer une marque de territoire et une boîte à outils d’accueil des nouveaux salariés ;
  • Développer des solutions de mobilité inter-entreprises ;
  • Requalifier des friches industrielles pour accueillir de nouvelles activités ;
  • Accompagner les entreprises industrielles dans leurs projets de développement et de modernisation de leur outil de production ;
  • Favoriser l’accueil de nouvelles formations adaptées aux besoins des industriels du territoire ;
  • Favoriser la transition énergétique des entreprises et les projets d’écologie industrielle ;
  • Augmenter l’offre commerciale et de services pour répondre aux besoins des habitants et salariés.

L’Etat : A travers la mobilisation de l’Agence nationale de la Cohésion des territoires (ANCT) et des préfets, l’Etat coordonne la mise en œuvre du programme à l’échelle nationale. Son rôle consiste à mobiliser les bons outils, moyens et services en fonction des projets, souvent par l’intermédiaire des opérateurs placés ou non sous sa tutelle.

 

La Région Pays de la Loire : La Région anime et pilote la démarché à l’échelle régionale. Elle préside un Comité de pilotage qui approuve les différents contrats Territoires d’Industrie en Pays de la Loire. La Région est un appui à la définition des contrats territoriaux en cohérence avec les politiques régionales qu’elle déploie en matière de développement économique et de formation professionnelle.

La Banque des territoires : Opérateur national au service de Territoires d’Industrie, la Banque des territoires participe à la mise en œuvre du programme. Elle mobilise pour cela ses moyens financiers, techniques et humains en partenariat avec les conseils régionaux, acteurs clé de la stratégie industrielle territoriale, pour faciliter le déploiement de nouveaux projets industriels.


La signature du protocole a pour objet de formaliser l’engagement des parties prenantes à la démarche et à présenter les orientations qui seront détaillées au sein d’un contrat de Territoire d’Industrie 2019-2026.

L’objectif pour la collectivité est d’engager la réalisation des actions prioritaires dès 2021.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×