La centrale biométhane des Terres de Montaigu inaugurée | Terres de Montaigu

La centrale biométhane des Terres de Montaigu inaugurée

Le jeudi 14 novembre 2019, la centrale Biométhane des Terres de Montaigu a été inaugurée : un projet innovant au service de l’environnement. Depuis septembre 2019, l’unité de méthanisation, gérée par Vol-V Biomasse, une société de ENGIE, transforme des matières organiques locales en biométhane, un gaz 100% renouvelable, injecté dans le réseau par GRDF.

2 millions de m3 de biométhane produits

Après 8 ans de développement et un an de travaux, le projet situé dans la zone d’activités des Landes de Roussais et des Marches de Bretagne sur la commune de Montaigu-Vendée (Saint Hilaire-de-Loulay) a pu se concrétiser. Dès 2011, la Communauté de communes Terres de Montaigu via son bureau d’études et la commune déléguée de Saint-Hilaire-de-Loulay ont accompagné le projet en trouvant un terrain, créant les voies d’accès et en préparant le chantier.

La Centrale Biométhane des Terres de Montaigu permettra d’injecter chaque année 2 millions de m3 de biométhane dans le réseau GRDF. C’est 1 800 foyers qui pourront être chauffés au gaz naturel. L’injection de biométhane dans les réseaux de gaz permet à l’ensemble des consommateurs de gaz (industriels, consommateurs domestiques raccordés aux réseaux de distribution) d’accéder à du gaz renouvelable sans changer d’installation.

Chaque année, le projet permettra d’éviter l’émission d’environ 5 000 tonnes de CO2 par rapport à la situation actuelle.

Un projet au cœur de l’économie circulaire

Cette unité de production de biométhane consolide le tissu économique et social :

  • en valorisant annuellement environ 30 000 tonnes de substrats issus des exploitations agricoles du territoire, des sites agroalimentaires et de la collectivité (tontes de pelouse),
  • en associant 24 agriculteurs, dont 18 sont sur Terres de Montaigu, exploitant 2 500 ha environ. Partenaires du projet, ils fournissent leurs effluents et récupèrent le digestat produit pour l’utiliser sur les terres cultivées en remplacement de fertilisants chimiques.
  • en créant 3 emplois directs sur le site et de l’emploi indirect.

L‘investissement total de l’opération s’élevant à 8,9 millions d’euros dont 80% attribués à des entreprises locales. L’ADEME et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne ont participé à ce projet à hauteur de : 514 891 € pour l’ADEME et 643 450 € pour l’Agence de l’Eau des Pays de la Loire.

Lors de cette inauguration, Antoine Chéreau, Président de la communauté de communes Terres de Montaigu, était accompagné de la Présidente de la Région Pays de la Loire, Christelle Morançais, du Vice-Président Terres de Montaigu en charge des questions environnementales, Florent Limouzin et du maire délégué de Saint-Hilaire-de-Loulay, Daniel Rousseau.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×