« Terres d’énAIRgie » : une soirée de lancement à la hauteur du sujet | Terres de Montaigu

« Terres d’énAIRgie » : une soirée de lancement à la hauteur du sujet

soirée-lancement-terres-d-energie
Près de 250 personnes ont fait le déplacement pour la soirée de lancement du plan pour le climat de Terres de Montaigu intitulé « Plan Terres d’énAIRgie » du vendredi 13 décembre 2019 à la salle Dolia à Montaigu-Vendée.

Dans son introduction, le Président de la communauté de communes, Antoine Chéreau a rappelé que « le plan « Terres d’énAIRgie » reflétait les ambitions du territoire pour l’environnement.

Florent Limouzin, Vice-Président en charge de l’environnement, a ensuite restitué le diagnostic territorial réalisé en 2018 au travers des enjeux clés liés aux secteurs d’activités caractéristiques du territoire : l’habitat, les activités économiques et la mobilité. Leurs contributions à la consommation d’énergie, aux émissions liées aux polluants atmosphériques et aux gaz à effet de serre ont été détaillées. Pour chaque thématique, les objectifs nationaux de réduction ont été mis en perspective. Il a également présenté les enjeux transversaux que sont les énergies renouvelables et l’adaptabilité du territoire aux changements climatiques.

Diagnostic territorial : quelques chiffres clés sur Terres de Montaigu

Globalement, en terme de chiffres sur le plan de la consommation d’énergie, le territoire a consommé 1257 Gwh en 2016 soit 26 MWh par habitant et par an. Les principaux consommateurs d’énergie sont les secteurs du Transport (30%), de l’Industrie (29%) et de l’Habitat (26%). L’objectif national d’ici à 2050 est de diviser par 2 la consommation d’énergie.

Côté gaz à effet de serre, l’objectif à 2050 est la neutralité carbone, c’est-à-dire que nous devons utiliser différents moyens pour réduire et compenser les émissions produites par les activités humaines en particulier le CO2, le principal gaz à effet de serre en volume dans l’atmosphère. En 2016, les secteurs de l’Agriculture (47%) et du Transport (24%) en sont les émetteurs les plus importants de Terres de Montaigu. Au total, ce sont 8,3 tonnes équivalent CO2 par habitant émises sur le territoire en 2016. Ce chiffre est inférieur de 5% par rapport à 2008 et de 15% si on le rapporte au nombre d’habitants.

Si l’on s’intéresse à l’air du territoire, il est qualifié de bonne qualité. En revanche, des émissions de polluants sont effectives. Elles sont liées notamment à l’Agriculture (60%), le secteur Résidentiel (19%), l’Industrie (16%) et les Transports (14%). Des objectifs de réduction d’ici à 2020 et 2030 sont fixés individuellement pour chaque type de polluant.

Une conférence inspirante de Walter Bouvais

Suite à cette restitution chiffrée, les participants ont eu l’opportunité d’assister à la conférence de Walter Bouvais, témoin invité pour l’événement. Intitulée « Réparer la Terre », l’intervention du fondateur d’Open Lande a d’abord insisté sur l’état d’urgence climatique de notre planète en se fondant sur des éléments scientifiques. Il a réaffirmé l’ambition des objectifs fixés afin de revenir à des niveaux raisonnables de consommation d’énergie fossile et d’émission de CO2 au niveau mondial.

L’ancien journaliste économique a mis en lumière des projets entrepreneuriaux vertueux et pour quelques uns locaux tels que, la location de chaussures de qualité de l’atelier Bocage installé dans le choletais ou encore la reforestation urbaine et participative imaginé par les nantais de MiniBigForest.

Le message final de Walter Bouvais : “Dans le passé, les bâtisseurs de cathédrales se sont engagés dans ces gigantesques projets en étant conscient qu’ils n’en verraient jamais le résultat. Aujourd’hui, notre engagement dans la transition énergétique doit être à leur image.

Des témoignages éclairants d’acteurs de Terres de Montaigu

Une table ronde réunissant 4 acteurs locaux et animée par le journaliste montacutain Maxime Cogny a constitué la dernière partie de cette soirée :

  • Anne-Lise Beaudoin, responsable du développement social de la société DB Schenker, dont le siège social est installé à Montaigu-Vendée, est venue parler du développement d’un plan de mobilité entreprise.
  • La démarche d’accompagnement dans la rénovation énergétique de l’habitat sur les Terres de Montaigu a été présentée par Thomas Jaudeau, chargé d’études chez Hatéis Habitat.
  • Jean-Michel Jamin, agriculteur du GAEC la Petite Ronde à la Boissière de Montaigu a témoigné de sa pratique agricole vertueuse et de l’utilisation du bois de ses tailles de haies, source d’énergie qui capte le carbone.
  • Ollivier Chesnais, responsable de développement chez Vol-V, a apporté son expertise sur le principe de méthanisation, lorsque les effluents agricoles deviennent ressources de production du biogaz, une énergie verte.

Et des perspectives…

Antoine Chéreau a conclu la soirée en annonçant la suite du plan « Terres d’énAIRgie ». Une période de consultation numérique ouverte à tous aura lieu sur www.terresdemontaigu.fr de fin janvier à fin mars 2020. Des ateliers thématiques de réflexion commune sur les actions du plan climat auront lieu à l’été 2020.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×