Vaccination Covid-19 : Où en sommes-nous ? | Terres de Montaigu

Vaccination Covid-19 : Où en sommes-nous ?

Centre de vaccination Terres de Montaigu
Pour faire face à l’épidémie de Covid-19 et pour répondre à l’appel de la préfecture et de l’ARS, Terres de Montaigu a ouvert le 18 janvier 2021 un centre de vaccination, comme 8 autres en Vendée. Le succès de cette campagne de vaccination ne s’est pas fait attendre. En quelques jours seulement, tous les créneaux de réservation disponibles se sont remplis. Ce centre qui a les capacités de réaliser 400 vaccinations par jour est contraint de n’en faire que 15%, faute d’approvisionnement en doses. Une frustration palpable aussi bien du côté des équipes mobilisées sur place que des habitants.

Voilà maintenant des semaines que la prise de rendez-vous sur Doctolib est provisoirement suspendue et que le standard téléphonique du centre est sur répondeur. Les agents déployés pour mettre en place le centre de vaccination de Terres de Montaigu se consacrent à présent à rappeler les 1300 personnes en attente et dont les rendez-vous vont devoir être reprogrammés, faute de doses suffisantes. Les rendez-vous des patients extérieurs au territoire de la CPTS (Communauté Professionnelle Territoriale de Santé) seront annulés et les personnes concernées invitées à prendre rendez-vous auprès du centre de vaccination de recours.

« Un centre qui a les effectifs suffisants et les capacités logistiques pour vacciner 400 personnes par jour et qui est forcé de n’en faire que 90 tout au plus, c’est frustrant… Pour tout le monde. On comprend la colère des habitants qui doivent patienter et à qui on ne peut donner avec certitude aucune date pour l’ouverture de nouveaux créneaux. Malheureusement, on est impuissants face aux décisions du gouvernement qui répartit les doses entre départements. »

Francis Breton,
Président de la Commission Santé et Grand Âge de la collectivité.

Bilan des vaccinations effectuées

Au centre de vaccination Terres de Montaigu, salle Dolia

Pour les personnes de 75 ans et plus, ou à risque, vivant à domicile, la vaccination a débuté le 18 janvier, avec le vaccin Pfizer. 870 personnes ont reçu leur première injection et bénéficient actuellement de la seconde dose. A la fin du mois, ce sont donc près de 900 patients de 75 ans et plus qui seront vaccinés contre le virus. Faute de doses suffisantes reçues, plus de 1300 rendez-vous prévus en janvier et février sont en cours de report aux mois de mars et avril. Le centre ne peut pour le moment pas s’avancer sur une date d’ouverture de nouveaux créneaux de vaccination.

Dans les établissements de santé et les EHPAD

Tous les établissements du territoire ont terminé les 2 phases de vaccination auprès des patients et des résidents qui souhaitaient se faire vacciner. Seule la résidence le Val des Maines, qui a connu plusieurs cas de Covid, a dû attendre que la situation se stabilise avant de pouvoir débuter sa vaccination. Les résidents ont reçu leur première injection le 18 février. La totalité des agents et professionnels de santé de ces établissements, de plus de 50 ans ou à risque, a également été vaccinée.

Dans les établissements d’accueil pour personnes en situation de handicap et résidences autonomie (ne faisant pas partie d’une organisation intégrant un EHPAD)

La vaccination est actuellement en cours, avec le vaccin Moderna qui leur est réservé.

Pour les professionnels de santé libéraux

Les professionnels de santé de plus de 50 ans et à risque ont eu la possibilité de se faire vacciner au CHD Montaigu avec le vaccin Pfizer. Actuellement, ce sont ceux de moins 50 ans qui reçoivent leur première injection, avec le vaccin Astra Zenaca, au CHD dans un premier temps puis dans les cabinets de ville dans un second temps.

Les suites de la vaccination

À la suite des professionnels de santé, les cabinets médicaux vont pouvoir commencer à vacciner, parmi leur patientèle, les personnes de 50 à 64 ans présentant des risques. Ces dernières peuvent se rapprocher de leur médecin traitant pour se renseigner. Le nombre de doses Astra Zeneca allouées à chaque médecin reste très limité.

Au centre de vaccination de Terres de Montaigu, tous les créneaux sont réservés jusqu’à la fin avril 2021. Dès que le centre sera approvisionné en doses complémentaires, les inscriptions seront rouvertes. Une communication officielle pour en informer les habitants sera alors faite.

L’accès au vaccin des 65-74 ans, pour qui Astra Zeneca n’est pas recommandé, reste encore incertain. Le coordinateur de la stratégie vaccinale en France a annoncé cette semaine dans un communiqué que cette tranche de la population pourrait être vaccinée dès le mois d’avril. Or, à cette date, les doses allouées au centre de vaccination de Terres de Montaigu n’auront permis de vacciner que 50% des plus de 75 ans.

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×